Alimentation animaleCognition-émotions

Vocal production in postpartum dairy cows: Temporal organization and association with maternal and stress behaviors

Par 1 janvier 2021 janvier 26th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Article scientifique publié dans le Journal of Dairy Science

Auteurs : Alexandra C.Green, Lena M. Lidfors, Sabrina Lomax, Livio Favaro, Cameron E.F. Clark

Résumé en français (traduction) : Vocalisation des vaches laitières en post-partum : Organisation temporelle et association avec les comportements maternels et le stress

Les vocalisations des mammifères peuvent coder des informations contextuelles à la fois dans les composantes spectrographiques de leurs unités vocales individuelles et dans leur organisation temporelle. Nous avons observé ici 23 vaches laitières Prim’Holstein immédiatement après leur naissance lors de leurs interactions avec leur veau et lorsque leur veau était de l’autre côté d’une barrière. Nous avons cherché à savoir si les vocalisations émises dans ces contextes post-partum varieraient dans le temps. Nous avons également décrit les comportements maternels et de stress précédant et suivant la production vocale du post-partum en utilisant des diagrammes cinématiques et la structure de la séquence d’appel caractérisée. Les diagrammes cinématiques mettent en évidence la perturbation des réponses maternelles causée par la séparation des veaux et montrent que les schémas comportementaux et vocaux varient en fonction de l’état émotionnel des vaches et de leur proximité avec le veau dans les deux contextes. Lors des interactions avec les veaux, les vaches produisaient principalement des appels à bouche fermée simultanément au léchage de leur veau, tandis qu’une escalade des réponses au stress était observée lors de la séparation des veaux, les vaches s’approchant de la ligne de clôture, devenant attentives au veau et émettant davantage d’appels mixtes et à bouche ouverte. Les séquences d’appels étaient structurées de manière similaire dans tous les contextes, contenant pour la plupart des répétitions d’un seul type d’appel, avec un intervalle moyen de 0,57 s entre les appels et une durée de vocalisation cumulative plus importante, attribuée à un nombre accru d’unités vocales par séquence. Dans l’ensemble, la séparation des veaux était associée à une plus grande proportion d’appels émis sous forme de séquence (inverse des appels isolés), à un intervalle plus court entre les séquences d’appels séparées et à un plus grand nombre d’unités vocales par séquence, par rapport aux interactions avec les veaux. Ces caractéristiques vocales temporelles varient de manière prévisible en fonction de la forte expression de stress des vaches pendant la séparation des veaux et peuvent représenter des modulations temporelles de l’expression émotionnelle. Malgré le paysage sonore bruyant de la ferme, le type d’appel empirique et les caractéristiques vocales temporelles étaient faciles à mesurer ; ainsi, les résultats pourraient être appliqués à de futures études sur le bétail souhaitant analyser les vocalisations pour évaluer le bien-être à la ferme.

Résumé en anglais (original) : Mammalian vocalizations can encode contextual information in both the spectrographic components of their individual vocal units and in their temporal organization. Here we observed 23 Holstein-Friesian dairy cows immediately after birth during interactions with their calf and when their calf was separated to the other side of a fence line. We investigated whether the vocalizations emitted in these postpartum contexts would vary temporally. We also described the maternal and stress behaviors preceding and following postpartum vocal production using kinematic diagrams and characterized call sequence structure. The kinematic diagrams highlight the disruption of maternal responses caused by calf separation and show that behavioral and vocal patterns varied according to the cows’ emotional states and proximity to the calf in both contexts. During calf interactions, cows mainly produced closed-mouth calls simultaneous to licking their calf, whereas an escalation of stress responses was observed during calf separation, with the cows approaching the fence line, becoming alert to the calf, and emitting more mixed and open-mouth calls. Call sequences were similarly structured across contexts, mostly containing repetitions of a single call type, with a mean interval of 0.57 s between calls and a greater cumulative vocalization duration, attributed to an increased number of vocal units per sequence. Overall, calf separation was associated with a greater proportion of calls emitted as a sequence (inverse of single isolated calls), a shorter interval between separate call sequences, and a greater number of vocal units per sequence, compared with calf interactions. These temporal vocal features varied predictably with the high stress expression from cows during calf separation and may represent temporal modulations of emotional expression. Despite the noisy farm soundscape, empirical call type and temporal vocal features were easy to measure; thus, findings could be applied to future cattle studies wishing to analyze vocalizations for on-farm welfare assessments.

Logo du Journal of Dairy Science
Extrait du site du Journal of Dairy Science