RéglementationTransport, Abattage, Ramassage

Parlement européen : Réponse écrite à la question P-000831/21 : Audit des abattoirs effectuant des opérations d’abattage sans étourdissement avant l’incision

Par 17 mars 2021 mars 30th, 2021 Pas de commentaire

Type de document : Réponse de la Commission européenne

Auteurs : Question : Pascal Durand (Renew). Réponse : Mme Kyriakides
au nom de la Commission européenne

Question en français (original) : Je salue l’engagement de la Commission en ce qui concerne le bien-être animal lors de l’abattage et la mise en place d’audits officiels dans ce domaine dans les deux prochaines années. Ces audits seront essentiels pour mettre en évidence les problèmes existants et préconiser des mesures correctives. Des enquêtes récentes ont révélé de fréquentes infractions au règlement (CE) nº 1099/2009 du Conseil, qui sont à l’origine de graves souffrances animales. Ces problèmes peuvent résulter de différentes méthodes d’abattage et d’étourdissement, notamment lors des mises à mort d’animaux sans étourdissement avant la saignée pratiquées dans le contexte de rites religieux. Dans ces cas, il est très probable que de graves problèmes de bien-être surgissent après l’égorgement, puisque l’animal peut ressentir de l’anxiété, de la douleur, de la détresse et d’autres souffrances (Autorité européenne de sécurité des aliments, 2004). Il convient donc que de telles méthodes d’abattage fassent aussi l’objet d’audits par la Commission.

Dans le cadre de son programme d’audit, la Commission prévoit-elle également l’audit des abattoirs pratiquant la mise à mort des animaux sans étourdissement préalable à la saignée dans les pays inscrits sur la liste du programme de travail de la direction F de sa direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire?

Réponse en français (original) : La Commission confirme qu’elle prévoit d’inclure les abattoirs pratiquant ou non l’étourdissement dans l’ensemble des audits qu’elle réalise dans les États membres sur le bien-être des animaux lors de l’abattage. Depuis octobre 2020, la Commission a déjà lancé des audits sur ce point en France, en Belgique et en Slovaquie.

Logo du Parlement européen
Extrait du site du Parlement européen